Économies de chauffage : opter pour des travaux de rénovation thermique

renovation thermique

Chaque année, les ménages français dépensent en moyenne 1600 euros pour se chauffer. Cette somme importante, qui représente une part non négligeable de leur budget, pourrait pourtant être drastiquement réduite en limitant les déperditions de chaleur, grâce à une isolation thermique performante.

Traiter les fuites de chaleur

L’isolation thermique parfaite n’existe pas, néanmoins, une isolation de bonne qualité peut considérablement diminuer les fuites de chaleur au sein d’un foyer et donc sa consommation énergétique. Sans cette isolation, l’essentiel de la chaleur issue des appareils de chauffage de la maison finit tôt ou tard par s’échapper vers l’extérieur : 10 % à travers le plancher, 20 % via les murs et les fenêtres, et jusqu’à 35 % par les combles, les principaux responsables des déperditions thermiques. En optant pour une isolation thermique de qualité, toute cette chaleur peut être efficacement retenue et les besoins et dépenses énergétiques peuvent ainsi être réduits de moitié, voire plus. Il en résulte d’importantes économies de chauffage, pouvant atteindre 500 euros par an. Pour isoler votre habitation, des professionnels sur le site larenovationpourtous-sudouest.fr/ peuvent vous aider et vous apporter des conseils.

Faire appel à un expert

Il est facile et parfois peu cher de trouver des solutions de facilité contre les fuites de chaleur. Ainsi, poser un tapis au sol ou des films isolants sur les vitres permet d’améliorer simplement son isolation. Mais pour une efficacité maximale, il faudra nécessairement isoler les combles et les murs, des chantiers qui nécessitent l’intervention d’un spécialiste. C’est ce dernier qui déterminera la technique d’isolation la plus adaptée à vos besoins et à votre habitation. Ainsi, il optera, selon les cas, pour une isolation intérieure ou extérieure de votre maison. La première méthode est économique mais son efficacité est limitée, tandis que la seconde est très efficace, mais difficile à poser et donc plus coûteuse. C’est aussi l’expert qui déterminera la nature des matériaux isolants à employer : laine de verre, mousse phénolique, polystyrène, et leur forme : rouleaux, panneaux rigides, granulés. L’isolation de la maison demande de nombreuses précautions, notamment contre l’humidité, pour lesquelles le savoir-faire d’un professionnel est généralement indispensable.

Bénéficier d’aides financières

Isoler sa maison a un certain coût. L’isolation des combles est estimée en moyenne à 1500 euros et la perspective de travaux de rénovation coûteux peut être dissuasive. Néanmoins, de nombreuses aides financières sont disponibles aux particuliers, sous conditions de ressources. Ainsi, pour l’isolation des combles, il est possible de profiter d’aides susceptibles de financer votre rénovation thermique à 100 %. Les murs ou le plancher ne sont, eux, pas éligibles à de telles aides, mais des subventions partielles peuvent toutefois faire diminuer le coût de leur isolation de plus de moitié. Parmi ces aides, on trouve le prêt à taux zéro, le crédit d’impôt ou les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat. Facilement allégée de plusieurs milliers d’euros, l’isolation de la maison se rend bien plus accessible aux particuliers qui peuvent, grâce aux économies de chauffage réalisées, la rentabiliser en quelques années seulement.