Remplacer sa chaudière classique par une chaudière à granulés

chaudière à granulé

Pendant les longues périodes d’hiver, les chaudières fonctionnent à pleine vitesse et à plein temps. Et face à des périodes de plus en plus froides ces dernières années avec l’impact du changement climatique, il est important de se doter du meilleur système de chauffage qui doit être économique, écologique et surtout performant comme la chaudière à granulés. Si vous disposez d’un système vieillissant et qui n’est plus en adéquation avec votre maison, ce mode de chauffage est fait pour vous. Alors, pour vous aider à remplacer votre chaudière classique par une chaudière à granulés, découvrez nos conseils.

 

Chaudière à granulés : le concept

La chaudière à granulés a fait parler d’elle ces derniers temps. En effet, avec le monde qui se tourne de plus en plus vers le zéro déchet et la réduction de la consommation d’énergie, elle remplace petit à petit les systèmes de chauffages classiques. Il s’agit d’un système de chauffage automatisé dont le rendement est de 90%. Il permet ainsi de chauffer une très grande maison et d’obtenir de l’eau chaude pour la salle de bain et la cuisine. Ce qui n’est pas le cas pour la chaudière classique. Toutefois, les deux systèmes gardent les mêmes principes de combustion du bois mais dans le cas de celui à pellets, ce dernier est transformé en granulés ou pellets de manière à optimiser son utilisation et faciliter son stockage.

Par ailleurs, la particularité de la chaudière à granulés réside dans le fait qu’elle doit être raccordée à un système de chauffage central au sein duquel la chaleur générée par la combustion des granulés circule pour être diffusée dans la maison. Le remplacement chaudière nécessite un espace plus conséquent pour pouvoir contenir la machine et le système de stockage. Pour plus de détails, vous pouvez voir sur le site www.machaudieregratuite.fr.

 

Pourquoi opter pour la chaudière à granulés ?

Si vous voulez changer de système de chauffage et opter pour la chaudière à granulés, sachez que ce concept présente de nombreux avantages. Tout d’abord il est performant et par conséquent plus économique. De plus, s’il est à condensation, le rendement peut aller jusqu’à 100%. D’autant plus que les granulés de bois utilisés sont moins chers que le fuel, les bûches traditionnelles ou le gaz. Ce qui permet de réduire la facture d’énergie à la fin du mois. Ensuite, du point de vue écologique, ce mode de chauffage permet de réduire l’empreinte écologique contrairement aux gaz ou au fioul qui sont plus polluants.  In fine, les modèles de chaudières à granulés proposés sur le marché sont dotés de système de contrôle automatique (chaleur, marche, approvisionnement). Question sécurité, elles sont dotées de chambres de combustions spécifiques et sécurisées pour diminuer les risques d’incendie et récupérer facilement les cendres issues de la combustion des bûches.

 

Les étapes d’installation

L’installation chaudière à granule n’est pas chose facile. C’est pour cette raison que quelques points importants doivent être pris en considération pour avoir un appareil fonctionnel et bénéficier des aides de l’Etat. Ainsi, avant de choisir celle qui vous convient en termes de puissance et de performance, il est important de vérifier votre système d’isolation actuel. Identifier tous les points de déperditions et isoler les pièces humides. Et surtout de disposer de la surface adéquate pour installer le nouveau chauffage.

En ce qui concerne les subventions provenant de l’Etat, ce dernier octroie un crédit d’impôt chaudière pour accompagner les foyers dans leur démarche de changement de chaudière. Ceux dont les maisons ont été construites avant 1990 et prévoient d’effectuer un bouquet de travaux comme l’installation d’un chauffage à granulés et un chauffage solaire combinés, peuvent bénéficier du crédit Eco-PTZ. D’un autre côté, pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30%, ces derniers doivent travailler avec des entreprises qualifiées RGE pour la réalisation des travaux.