Chauffage au bois : quel combustible choisir ?

Chauffage au bois

À l’ère actuelle, il est plus que nécessaire d’installer un système de chauffage moins énergivore pour réduire la facture énergétique et minimiser l’impact environnemental. En effet, les anciens dispositifs sont gourmands et produisent beaucoup de CO2 contrairement au chauffage au bois. Ce dernier présente d’ailleurs de nombreux avantages. Comment bien choisir un bois de chauffage dans le 78 ?

Le chauffage au bois : un dispositif économique et écologique !

De nos jours, le chauffage au bois séduit de plus en plus les consommateurs, car c’est une solution économique. En effet, le bois est accessible à bon prix dans les magasins de vente de bois de chauffage et coûte moins cher par rapport aux autres combustibles comme le fioul et le gaz. Il a aussi un bilan carbone neutre. Ce qui permet de contribuer à la préservation de l’environnement.

Les produits sont généralement issus de l’industrie forestière locale. Ainsi, en achetant des bois locaux, vous participez au dynamisme économique de votre région. Certes, l’installation d’un chauffage au bois requiert un investissement important. Quoiqu’il existe de nombreuses aides qui permettent de faire baisser la facture comme la prime énergie, les subventions de l’ANAH, la TVA à taux réduit à 5,5 %…

Les systèmes de chauffage au bois actuels sont également plus esthétiques et s’accompagnent de nombreuses fonctionnalités permettant de simplifier l’usage. Certains modèles sont devenus des accessoires de décoration à part entière et offrent en même temps un rendement optimal pouvant aller jusqu’à plus de 90 %.

Les différents types de combustibles

Les magasins de vente bois de chauffage proposent plusieurs types de produits. La bûche de bois est la forme la plus traditionnelle et la plus brute. La longueur varie entre 20 cm à 1 m. Elle affiche un rendement faible et génère plus de fumées et de particules fines.

Les granulés de bois accaparent une grande partie des chiffres d’affaires. Ces résidus prennent la forme de copeaux et de sciures. Grâce à leurs petites tailles (des cylindres de 5 à 30 mm de long), ils sont plus pratiques. D’ailleurs, ils sont dépourvus de substances chimiques, c’est donc un biocombustible propre ayant un taux d’humidité faible. Ils sont également faciles à stocker et offrent un bon rendement.

Il y a aussi les plaquettes forestières issues des résidus forestiers (bois d’élagage, arbre de mauvaise qualité, etc.). Elles possèdent des faces plates et disposent d’un meilleur pouvoir calorifique par rapport aux deux autres solutions. On les utilise principalement dans les chaufferies automatiques avec vis. Le bois densifiée ou compressé offre également un bon compromis. Fabriqué à partir des déchets industriels des scieries, il offre un confort thermique optimal à moindre coût.

Les éléments à prendre en compte pour choisir son combustible

Si vous êtes en quête d’un bois de chauffage dans le 27, la qualité doit être avant tout votre priorité. En fait, il est plus judicieux d’investir dans des combustibles de qualité pour rallonger la durée de vie de l’appareil et optimiser son efficacité. De prime abord, vérifiez le taux d’humidité. Le bois humide est difficile à allumer et ne produit pas assez de chaleur. En plus de cela, il engendre plus de pollution et risque d’encrasser le dispositif. Il est donc conseillé de vous tourner vers un bois sec avec un taux d’humidité de moins de 20 %. Le choix de l’essence est aussi très important. Les bois durs ont un fort pouvoir calorifique et chauffent efficacement les logements. On peut d’ailleurs les classer en deux catégories : les feuillus durs (charme, frêne, etc.) et les mi-durs (arbres fruitiers). Les bois tendres et les résineux sont à éviter. Ils sont surtout réservés pour le démarrage du feu. En tout cas, ces critères sont valables pour tous les combustibles.

Les critères pour bien choisir les granulés et bois densifiés

Si vous préférez acquérir des pellets auprès d’un spécialiste dans la vente de bois de chauffage, choisissez un diamètre de 6 mm pour ne pas bloquer l’entrée du dispositif. Item, la longueur doit se situer entre 3,15 et 40 mm. Privilégiez également des granulés affichant une teneur en cendre inférieure à 0,7 % et un taux d’humidité bas. Enfin, la certification est un gage de qualité.

Les bûches densifiées sont vendues par palettes offrant un rendement jusqu’à 3 fois supérieur à celui des bûches classiques. Elles sont disponibles en deux formes. Les bûches cylindriques ont une densité plus importante et assurent une montée rapide en température. C’est le choix idéal pour allumer et maintenir le feu. Les bûches pavées quant à elles se consument lentement. De la sorte, la diffusion de la chaleur est plus longue. Pour finir, le poids d’une bûche compressé doit se situer entre 1,5 et 2 kg pour garantir un rendement optimal. Vous avez des questions ou souhaitez bénéficier d’un accompagnement sur mesure ? Contactez un professionnel spécialisé dans la vente de bois de chauffage.