Choisir une chaudière à condensation : critères et options pour votre maison

chaudière à condensation

Publié le : 27 novembre 20236 mins de lecture

Le choix de votre chaudière à condensation est déterminant pour garantir une bonne qualité de chauffage et produire suffisamment d’eau sanitaire afin de couvrir les besoins de votre habitat. C’est cette raison, vous devez retenir quelques critères décisifs de sélection, sans lesquels vous risquez de consommer trop d’énergie sans pour autant obtenir le rendement escompté.

L’état de la chaudière

Le premier critère est les caractéristiques précises de la chaudière. À noter que l’Efficacité Énergétique Saisonnière (Etas) doit être à 92% minimum, et ce en dépit de la marque, de la puissance et du prix de l’appareil. Il s’agit d’un indicateur fiable pour évaluer le rendement de votre chaudière à condensation.

Si le dispositif affiche un pourcentage inférieur à celui-ci, les performances énergétiques seraient insuffisantes. Résultat : la chaudière va consommer plus de gaz, ce qui se traduit par une facture inutilement élevée. De plus, en choisissant une chaudière avec une Etas inférieure à 92%, vous serez privé de certaines aides financières. Pour se voir accorder certaines subventions comme Ma prime Rénov, la prime coup de pouce ou encore l’Eco prêt à taux zéro, il faut investir dans une chaudière éligible.

Une bonne régulation thermique

Si le modèle de chaudière choisi est un élément crucial pour bénéficier d’un rendement optimal tout en consommant moins d’énergie, d’autres paramètres entrent en considération. On parle ici de l’utilisation et de la régulation de l’appareil.

Le régulateur thermique, également appelé « thermostat », se donne à voir comme la pièce centrale du dispositif de chauffage. Grâce à cet outil, vous pouvez réchauffer votre maison à moindre coût. Par conséquent, la chaudière idéale pour votre logement est celle qui présente un système de régulation à la fois performant et précis.

En règle générale, dans la chaudière gaz, notamment le modèle à condensation, il y a un régulateur thermique intégré. Ces appareils de chauffage haut de gamme offrent une précision inégalable, ce qui explique pourquoi la qualité de chaleur obtenue est toujours optimale. Cependant, pour plus d’efficacité, il est vivement recommandé d’acheter un régulateur d’ambiance répondant à une technologie plus avancée et de le connecter à votre chaudière.

La capacité budgétaire

Les modèles de chaudières les plus performants peuvent coûter jusqu’à huit mille euros. Les tarifs sont certes élevés. Néanmoins, sur le long terme, vous allez vite vous rendre compte que vous avez réalisé un investissement intelligent.

Cet appareil de chauffage permet de réduire vos factures et d’alléger ainsi vos dépenses domestiques. Si votre budget est plutôt large, optez pour un dispositif à gaz. Nous vous conseillons vivement d’investir dans un modèle à très haut rendement et de vérifier qu’il comporte un système de régulation thermique high-tech.

À noter : La chaudière au sol présente les meilleures performances énergétiques et la plus grande longévité. Cependant, elle nécessite un espace qui lui est spécialement dédié.

L’emplacement de l’habitat

La géolocalisation de votre logement est un critère supplémentaire à retenir au moment de choisir votre chaudière. Si votre maison peut être liée au réseau de gaz de ville, la chaudière gaz est une alternative plus favorable. C’est le cas des maisons implantés dans une zone péri-urbaine ou dans les régions urbaines.

En revanche, si vous habitez en montagne ou dans une ville éloignée, la chaudière à fioul à condensation va mieux répondre à vos besoins. Ainsi, vous pouvez raccorder votre appareil de chauffage à une citerne autonome. Celle-ci peut être installée à l’extérieur ou l’intérieur de votre maison.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’une entreprise professionnelle comme engie-homeservices.fr Des experts se rendront sur place pour évaluer votre emplacement et vous orienter vers le dispositif qui répond au mieux à votre situation géographique.

La superficie du logement

La chaudière murale convient parfaitement aux logements petits et de taille standard. Peu encombrante, elle peut facilement être accrochée à un mur ou installée à l’intérieur d’un placard. Ainsi, même si vos mètres carrés sont comptés, vous pouvez bénéficier d’une solution d’économie d’énergie comme tous les autres foyers.

Par ailleurs, la chaudière au sol est une meilleure option pour les maisons avec une grande superficie. Vous pouvez la placer dans n’importe quelle pièce, mais idéalement dans le sous-sol. Cet appareil se distingue par sa longévité et son rendement énergétique défiant toute concurrence.

À savoir : Si vous habitez dans un logement avec une superficie inférieure à cent mètres carrés, la chaudière idéale sera un appareil avec une puissance comprise entre douze et vingt kilowatts.

Planifier l’entretien annuel de votre pompe à chaleur : Ce que vous devez savoir
L’installation d’un climatiseur réversible et ses implications sur l’efficacité énergétique

Plan du site