Conseils pour choisir un modèle d’insert à granulés

insert à granulés

Le chauffage au fioul anciennement usuel disparaît petit à petit et le marché d’insert à granulés (pellets) est en pleine expansion en remplacement. C’est un appareil de chauffage qui peut être encastré dans une cheminée et permet d’augmenter le rendement énergétique d’un foyer tout en conservant l’attrait esthétique des flammes. Vous devez toutefois être attentif à certains critères pour choisir le modèle qui vous conviendra le mieux parce que tous les inserts ne se valent pas et n’offrent ni la même puissance ni les mêmes options.

La puissance.

La puissance de chauffe est un critère incontournable que vous devez prendre en considération quand il s’agit de choisir votre insert avec granulés. Elle devra correspondre au plus juste aux besoins et aux caractéristiques de votre appartement. Cela veut dire que celle-ci doit être choisie en fonction du nombre de pièces à chauffer et de son isolation. Plus la maison sera donc récente et bien isolée, la puissance nécessaire pour la chauffer sera moindre. Par contre, une habitation ancienne rénovée et dotée d’une isolation moyenne exige une puissance de haut degré. Voici quelques repères pour mieux comprendre si vous ne disposez pas du bilan thermique. :

  • Un logement normé RT 2012 ou BBC avec une excellente isolation nécessite 60 W/m2, c’est-à-dire qu’un insert de 6 kW pour 100 m2 sera suffisant.
  • Un logement normé RT 2005 avec une isolation moyenne a besoin de 100 W/m2, soit un insert de 10 kW pour 100 m2.

Toutes ces conditions sont valides pour un habitat avec une hauteur sous plafond standard de 2 min 50 s. L’installation d’un tel système est pourtant inutile et déconseillée pour une maison ancienne non isolée, car c’est inefficace. Mieux vaut donc demander l’avis et l’aide d’un professionnel. Cliquez ici pour choisir le modèle d’insert a granule qu’il vous faut.

Le rendement.

Quelle que soit l’utilisation faite de votre insert a granule, vous devez opter pour un appareil qui propose le meilleur rendement possible, car le 100 % n’existe pas. Cela représente le rapport entre la quantité d’énergie consommée et la quantité d’énergie reproduite lors de la combustion. Le rendement est exprimé en pourcentage et va de 40 à plus de 80 % pour un insert de très bonne performance. Alors, mettez votre attention à cet indice lors de l’achat de votre insert. En effet, plus le rendement est élevé, plus l’engin est économique. Notez qu’une productivité de 70 % est satisfaisante et 80 % sont une très haute valeur énergétique des granulés. L’un des principaux avantages d’un insert à granulés c’est donc qu’il peut produire jusqu’à 75 % de restitution de la chaleur créée. C’est bien supérieur à celui d’un foyer ouvert. D’ailleurs, certaines machines sont équipées d’un système de ventilation qui maximise la diffusion de la chaleur.

L’autonomie.

Peu importe le modèle d’insert que vous choisissez notamment l’insert à granulé hydro, vous devez veiller sur son autonomie. Cela désigne la période durant laquelle le feu résiste après l’approvisionnement et sans ajout pendant la combustion. Le degré de l’autonomie dépend généralement de la capacité de la trémie, c’est-à-dire du réservoir. Le plus souvent, il peut varier entre 10 à 12 heures. Mais, il peut aussi atteindre un mode feu continu jusqu’à 24 heures. Un réservoir de 15 kg permet par exemple de chauffer de 7 à 25 heures. Tout cela veut dire que l’autonomie d’un insert a une influence directe sur le confort des utilisateurs parce qu’elle montre le temps d’absence accordé entre deux alimentations.

Bon à savoir : pour tous les types d’inserts que vous achetez, celui-ci doit être plus petit que le foyer afin d’éviter la réalisation des travaux lourds. Ceci permet également d’y insérer correctement l’appareil.