Pourquoi le prix de l’électricité augmente pour les entreprises ?

prix du kwh

Un des éléments déterminants dans le coût de l'électricité pour les entreprises est la hausse des coûts de production et d'approvisionnement en électricité pour les fournisseurs, due à l'augmentation du coût des matières premières. L'investissement dans les énergies renouvelables influence aussi le prix final. Par ailleurs, l'extinction progressive du "bouclier tarifaire" et l'augmentation des tarifs réglementés prévue en 2024 contribuent à cette tendance. Pour plus d'informations, consultez cette page.

Hausse des coûts de production et d'approvisionnement en électricité pour les fournisseurs

Face à une hausse des coûts liés à la production et à l'acheminement d'électricité, les fournisseurs se retrouvent dans une situation complexe. Aussi, le site opera-energie.com permet de comparer les offres d'énergie pour aider à faire son choix.

Augmentation du coût des matières premières (gaz naturel, charbon, etc.)

Les fluctuations des prix des combustibles fossiles ont un impact direct sur le coût de production de l'électricité. Lorsque le prix du gaz naturel ou du charbon monte, cela se répercute immédiatement sur le prix de l'électricité.

Répercussion du coût de l'investissement dans les énergies renouvelables sur le prix final de l'électricité

Le coût d'intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique est un autre élément à considérer. De fait, le développement de ces technologies nécessite de grands investissements, qui se répercutent sur le coût final de l'électricité.

Une augmentation des prix sur le marché de gros qui a des répercussions sur les professionnels

Le marché de gros de l'électricité a aussi connu des augmentations de prix. Ces augmentations ont des répercussions directes sur les professionnels, qui doivent absorber ces coûts supplémentaires.

Extinction progressive du "bouclier tarifaire" qui plafonnait les prix pour certaines entreprises

Le bouclier tarifaire, mécanisme de protection instauré pour les particuliers et les petites entreprises (TPE), faisait office de stabilisateur face à la volatilité des tarifs de l'électricité. Cette mesure avait pour but de plafonner les prix, suggérant ainsi un certain niveau de sécurité aux entreprises en ce qui concerne leurs coûts opérationnels. Toutefois, l'évolution du marché de l'énergie et les diverses contraintes économiques ont conduit à l'extinction progressive de ce bouclier tarifaire.

La conséquence directe de cette extinction progressive est l'augmentation des prix de l'électricité pour les entreprises. Cela impacte directement leurs coûts opérationnels, et par extension, leur compétitivité sur le marché national et international. Face à cette situation, les entreprises sont contraintes de développer de nouvelles stratégies d'adaptation.

En parallèle, les gouvernements envisagent diverses mesures de soutien pour atténuer l'impact de cette hausse des prix. Parmi ces solutions potentielles, on peut citer des incitations fiscales pour l'utilisation d'énergies renouvelables, des subventions pour l'efficacité énergétique, ou encore des aides directes pour les entreprises les plus touchées. Bien que ces mesures ne remplacent pas le bouclier tarifaire, elles pourraient permettre aux entreprises de mieux gérer l'augmentation des coûts de l'électricité.

Augmentation des tarifs réglementés inférieure à 10% au 1er février 2024

Une soudaine augmentation des tarifs réglementés de l'électricité est inférieure à 10% a été prévue à la date du 1er février 2024. Cette révision à la hausse des coûts énergétiques est le résultat de divers facteurs économiques, dont l'inflation et la flambée des prix des matières premières. En comparaison avec les augmentations de tarifs des années précédentes, celle-ci est beaucoup plus élevée.

La conséquence directe de cette situation est une hausse de la facture d’électricité pour les particuliers et les petites entreprises éligibles au tarif réglementé. En revanche, les grandes entreprises, qui négocient directement leurs contrats d'énergie avec les fournisseurs, ne sont pas affectées par cette hausse des tarifs réglementés. Leur facture dépendra des conditions négociées dans leurs contrats.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé plusieurs initiatives pour atténuer l'impact de cette augmentation sur les entreprises éligibles au tarif réglementé. Ces mesures comprennent des incitations fiscales pour l'achat d'équipements écoénergétiques et des subventions pour les entreprises qui s'engagent dans des projets de rénovation énergétique. Le but ultime de ces initiatives est de réduire la dépendance des entreprises à l'énergie et de promouvoir l'efficacité énergétique.

Qu’est-ce que la taxe TICFE ?
Les solutions à hydrogène : une réponse prometteuse aux défis énergétiques

Plan du site