Les pannes fréquentes d’un groupe électrogène

groupe électrogène

Étant complètement autonome pour produire de l’électricité, un groupe électrogène peut s’avérer extrêmement utile dans beaucoup de situations. Cependant, lorsque vient le moment d’identifier et réparer une panne, on se rend compte que ce dispositif est plus complexe qu’on ne le pensait. Mais, vous n’êtes pas obligé d’appeler un spécialiste à chaque fois. Il est essentiel d’apprendre les principales pannes que subissent les groupes électrogènes.

Le moteur refuse de démarrer

Si le moteur ne démarre pas, cela peut être causé par différentes raisons. En général cela est dû au manque de carburant dans le réservoir. Prenez l’habitude de toujours le vérifier avant d’allumer le dispositif. Il arrive aussi qu’on s’embête à appeler un technicien (et donc le payer), alors qu’on a juste oublié d’ouvrir le robinet du carburant. En effet, même si le réservoir est plein, le groupe électrogène ne démarrera pas si le robinet est fermé. Vérifiez aussi le contact de démarrage (ON pour allumer et OFF pour éteindre, rien de plus simple). Il faut également penser à vérifier l’huile. Un manque à ce niveau peut empêcher le moteur de démarrer. Jetez un œil au disjoncteur différentiel et assurez-vous qu’il est positionné sur ON. Il s’enclenche automatiquement après un court-circuit ou une isolation de l’appareil. Parfois, on oublie de le repositionner sur ON. Une raison qui peut aussi causer le refus du moteur de fonctionner est une panne du fusible de surtension. Il faut le remplacer régulièrement : c’est une règle à inscrire dans vos routines. Si après toutes ces vérifications, le moteur ne démarre pas toujours, il faudrait peut-être envisager d’en acheter un nouveau.

Le moteur démarre, mais il n’y a toujours pas de courant

Il est fréquent que le moteur fonctionne sans que le groupe électrogène ne produise de courant électrique. Il y a plusieurs raisons possibles à cela. Tout d’abord, assurez-vous toujours que le disjoncteur est sur ON. Dans beaucoup de cas, la panne est causée par le dysfonctionnement du fusible de surtension. N’hésitez pas à le remplacer. Aussi, assurez-vous que le générateur électrique est bien raccordé. Il se peut qu’une sécurité empêche le raccordement à terre. Dans le pire des cas, c’est le générateur lui-même qui est à remplacer.

Et si le moteur a bien démarré, et le générateur aussi, mais que le dispositif s’arrête brusquement ?

Le moteur a démarré et le générateur aussi. Que faire si après cela, le groupe électrogène s’arrête inopinément en cours de route ? Voici, les vérifications que vous pouvez réaliser. Voyez s’il y a encore du carburant dans le réservoir. Assurez-vous que le niveau d’huile est suffisant. Pour cela, il faut que la sécurité huile soit enclenchée. C’est cette dernière uniquement qui pourra vous indiquer que le niveau d’huile fait défaut. En cas de court-circuit amenant l’enclenchement du disjoncteur différentiel, n’oubliez pas de le repositionner après avoir terminé les réparations.  Ceci dit, il faut accepter le fait que la panne ne soit pas détectée. Si vous avez fait toutes ces vérifications et que vous ne voyez toujours pas d’où vient le problème, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel afin d’éviter les complications.