Qu’en est-il du rendement des panneaux photovoltaïques ?

La réglementation thermique optimise la performance énergétique dans les habitations. Pour cela, plusieurs normes doivent être respectées par le constructeur au moment de concevoir et de réaliser le projet. Parmi les exigences de résultat de la RT, il y a la réduction de la production de gaz à effet de serre. Depuis l’apparition de la réglementation, de nombreuses constructions bioclimatiques sont apparues sur le marché. Elles exploitent au maximum les énergies renouvelables provenant du vent ou du soleil. De ce fait, ces constructions intègrent généralement des panneaux photovoltaïques ou des éoliennes. D’ailleurs, les propriétaires commencent à s’intéresser de plus en plus à l’énergie solaire malgré le coût élevé de l’installation. De plus, plusieurs aides existent aujourd’hui pour financer le projet.

Investir dans un panneau solaire

Les panneaux photovoltaïques inondent actuellement le marché. Il s’agit d’un dispositif capable d’absorber les rayons solaires pour les transformer en source d’énergie. La plupart des capteurs solaires sont plats afin de simplifier la capture du rayonnement et afin de simplifier l’installation. La décision d’investir dans le dispositif est d’abord motivée par l’autonomie. La maison possède sa propre source d’énergie avec l’équipement. Le foyer réduit ou supprime entièrement sa facture après la pose. Par conséquent, le propriétaire n’a plus besoin d’être relié à un fournisseur avec son investissement. Ensuite, l’utilisation de cellules photovoltaïques contribue à préserver l’environnement. Le matériel produit en effet de l’énergie verte qui n’a aucun impact sur l’écosystème. Le panneau photovoltaïque constitue une excellente alternative afin de réduire l’impact environnemental. Toutefois, le projet nécessite une étude approfondie afin d’évaluer son rendement et sa rentabilité. Il est possible de connaitre plus de détails sur le sujet ici. Pour l’inconvénient, il y a d’abord le coût d’investissement important. En plus de l’achat du panneau, il faut aussi investir dans un stockage d’énergie et du fil électrique. Par ailleurs, même avec l’accompagnement d’un professionnel, la perte de rendement électrique est inévitable. La perte est néanmoins minime avec une régression de 20 % environ au bout de 20 ans.

Qu’est-ce que le rendement d’un panneau photovoltaïque ?

Avant toute chose, il faut préciser que la rentabilité et le rendement d’un panneau solaire n’évoquent pas la même chose. La notion de rentabilité renvoie au temps d’amortissement de l’installation. Deux éléments vont déterminer la rentabilité : le prix des équipements et le rendement. En revanche, le rendement d’un panneau solaire évoque sa capacité à transformer l’énergie solaire en électricité. Les professionnels calculent le rendement à partir du type d’équipement utilisé. En effet, le marché propose aujourd’hui plusieurs types de panneaux photovoltaïques. D’abord, il y a le modèle monocristallin qui offre le plus rendement. Il affiche un rendement supérieur à 15 %. Ensuite, le panneau solaire polycristallin qui se caractérise par un rendement situé entre 10 % et 15 %. Enfin, il y a le modèle amorphe qui affiche une puissance moindre. Son rendement se situe en effet entre 5 % et 10 % seulement. Bien évidemment, le coût de l’équipement varie selon le rendement procuré. Néanmoins, il faut noter que le capteur le moins cher, à savoir le panneau amorphe, procure le plus de rentabilité.

L’inclinaison et l’orientation du module sur le toit

La notion de rendement est également associée à l’installation du panneau au niveau de la toiture. En effet, le rendement d’un capteur monocristallin peut baisser significativement avec une mauvaise orientation. La norme exige que les panneaux soient orientés vers le sud. Cependant, l’orientation peut changer selon la région ou les conditions climatiques du lieu. Une pente faible de 30 % maximum est préconisée pour l’inclinaison. Outre l’installation sur le toit, il est possible aussi de placer les panneaux au niveau du sol. Dans ce cas, le propriétaire devra avoir un vaste jardin ou une terrasse. La solution présente néanmoins un risque de déperdition énergétique à cause de la distance. De plus, les modules ne sont pas en sécurité au niveau du sol. Certains installateurs privilégient également l’installation en façade. Il s’agit néanmoins d’une solution alternative lorsque la toiture n’est pas appropriée à l’installation. La partie sud de la France est la plus ensoleillée du territoire. Cela implique que les habitants de la région bénéficient d’un rendement optimal avec leurs équipements solaires. Toutefois, les autres villes peuvent également exploiter au maximum la puissance de leurs cellules en compagnie d’un expert. En gros, le rendement d’un panneau solaire dépend du modèle du module, de l’orientation, de l’inclinaison et de la région.

Contacter un spécialiste de l’énergie solaire

Les entreprises spécialisées dans le domaine accompagnent le particulier dans le projet de A à Z. L’organisme peut orienter son client vers l’aide qui s’adapte au mieux à son profil. L’équipe intervient également lors du choix de panneaux solaires à installer et les types d’équipement à investir. La réalisation d’une étude sur la rentabilité et le rendement du projet figure pareillement dans les formules proposées. Le premier avantage du service d’un professionnel réside dans les conseils et les recommandations. Il orientera toujours le propriétaire vers la solution la plus rentable à long terme. Ensuite, le client gagne du temps grâce à l’expertise. Le projet se matérialise rapidement en compagnie d’un expert. Enfin, l’accompagnement d’un professionnel permet d’économiser avec des devis détaillés et un calcul fiable de la rentabilité et du rendement.